Ces lignes sont les nôtres, à toi lecteur, et à moi le livre. Comment me lis-tu au fait ? Si tu énonces le livre en pensée, dans ta tête, essaye donc de te détacher de ce processus mental... Pas évident, n'est-ce pas ? Mais peut-être lis-tu ce texte à voix haute, devant quelques auditeurs, des parents, un cercle, des enfants, un groupe, des amis, une foule, des passants ou des inconnus, accrochés à tes lèvres ou totalement indifférents, auxquels tu cites un passage ou fais la lecture, tout simplement. Me tiens-tu à pleines mains ou du bout des doigts (à moins que ce ne soit à l'envers) ? Posé sur une table, un pupitre, une chaise, un lit, comment savoir qui tu es, pourquoi tu me lis, ce que tu comptes faire de moi ? Il est temps que tu rentres en action, et les pages qui suivent ne sont faites que pour toi, pour ta vie, tes idées, ton humeur du moment, elles n'attendent que tes mots.