Leverbal.org

Welcome to Nollywood


Note du Septième Comité à l’attention de M. Henri DELEKTA

Suite à certaines rumeurs circulant dans les milieux bien pensant, le Gouvernement français a ordonné la création d’un Septième Comité concernant la question des Unités de Mesure Sentimentales (UMS) au sein du groupe de recherche du Pavillon de Breteuil, afin de faire taire les mauvaises langues au sujet de «l’exception française», et pour illustrer une fois de plus notre compétence scientifique au niveau international.

Les physiciens attachés à ce Comité se sont promptement mis au travail et ont obtenu des résultats plus qu’honorables, au grand dam de nos concurrents étrangers, qui, faute d’esprit entreprenant et de sens pratique, n’ont pas su réagir à temps. Notre position actuelle de leader sur l’ensemble des normes réglementant l’appellation des UMS assure un brillant avenir à ce Comité.

Récemment, l’une de nos sources nous a fait parvenir un article, daté de 1991, ayant pour sujet un échantillon des résultats que nous avons obtenu quelques années plus tard. Notre première réaction fut un grand soulagement que cette «bombe» ne soit pas tombée entre de mauvaises mains à l’époque. Nous nous sommes ensuite demandé s’il n’était pas souhaitable de communiquer une note à l’attention de son auteur, et, par la même occasion, à l’ensemble des personnes susceptibles d’avoir été touchées par son article. Le texte qui suit apporte un complément d’informations sur les principales UMS que M. Henri DELEKTA, peut-être victime d’une forte pression extérieure, n’avait pas (ou pas pu) mentionné dans son article.

Pour plus de précisions quant à l’évaluation des UMS, notre Comité a fait appel à deux spécialistes en linguistique contemporaine et en sociologie appliquée, afin que nos sources soient plus conséquentes et nos résultats statistiquement plus valables.

La mesure temporelle n’a pas été mentionnée par M. DELEKTA. C’est cet indice qui nous a poussé à envisager le fait que ce dernier n’était pas libre d’écrire tout ce qu’il savait. En effet, les questions touchant de près ou de loin la quatrième dimension sont souvent les plus controversées et les plus dangereuses (rappelons nous Einstein à ses débuts). C’est justement en pensant à ce génie de la physique que nous avons commencé notre étude sur les UMS temporelles avec les UMS de Temps Relatif.

UMS DE TEMPS RELATIF
Si nous voulions expliciter ce type d’UMS, nous pourrions prendre l’analogie des faux amis en langue anglaise : cela ressemble beaucoup à une expression que nous connaissons, et pourtant le sens diffère fortement.
On distingue deux types d’UMS de Temps Relatif : les minimalistes et les hyperboliques. Les minimalistes sont en général employées de façon conjecturale et prospective : “J’en ai pour 2s”. Les hyperboliques sont elles souvent réservées aux mesures analytiques : “Ça fait 3h qu’on t’attend”. Ces deux catégories n’ont pas de bornes fixes, leur intersection est non nulle et leur ensemble indénombrable. Quelques membres de notre Comité ont récemment publié une thèse à leur sujet : “De l’efficience des Unités de Mesure Sentimentales de Temps Relatif dans la vie individuelle ou Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ?”

Les UMS qui suivent ne peuvent s’appliquer strictement qu’à la France. En effet, les UMS étant inséparables de leur langue d’origine, il serait vain de vouloir les imposer au niveau mondial. On retrouve ici le problème de certaines unités de mesure, comme les pointures de pieds, trop souvent dénigrées par la majorité des physiciens alors qu’elles méritent autant que les autres des suivis sérieux. Mais cela, loin de nous décourager, doit nous pousser plus encore à décrire de façon complète nos UMS nationales, partie intégrante de notre patrimoine culturel.

PLOMBE
UMS temporelle. Probablement issu du vocabulaire de la pêche. S’apparente à l’heure ou à la demi-heure suivant le climat.

BAIL
UMS temporelle. Origines spéculatives. Utilisé spontanément pour parler d’un temps qui nous était cher.

LUSTRE
UMS temporelle, uniquement au pluriel. D’origine bourgeoise (XVIIIème ou XIXème). Analogie possible avec les bougies d’anniversaire. Correspond à un temps inavouable.

IOTA
UMS millimétrique. D’origine grecque et pointilleuse. S’applique préférentiellement à l’étude des systèmes oscillants : “Heureusement, le mixer à nitroglycérine n’a pas bougé d’un IOTA.”

PERPETE
UMS variable. Dérivé de perpétuité. Utilisé dans un premier temps pour désigner une période inhumaine, perpète a également pris une valeur spatiale grâce à l’expression “Mais c’est à PERPETE !” (Variante spatiale : perpète-les-oies)

PEAU DE BALLE
UMS monétaire. Issu des milieux proctologiques. Quantité pécuniaire équivalente à la gratuité de certains soins médicaux.
Synonymes : “Ça vaut QUE DALLE.” ; “Ça vaut même pas un ROND.”

MARS®
UMS monétaire. Inventé en même temps que l’apparition du produit chocolaté. Ne s’emploie qu’en adjonction d’une quantité de blé déterminée, pour la définir comme une proportion non appropriée : “Tu veux pas cent balles et un MARS®, aussi ?”

Nous remercions M. DELEKTA pour son explication du BOF qui nous a aidés dans notre recherche actuelle sur les évaluations corporelles. En réponse, nous indiquons que le FOUYOUYOU est également utilisé avec un geste de la main. Cependant, l’expression est employée pour des valeurs soit très importantes, soit dérisoires, qui s’accompagnent d’une rotation alternative rapide du poignet suivant un axe perpendiculaire à l’axe naturel du bras.

Bien entendu cette liste n’est pas complète. Certaines UMS ont été classées secret défense par les Renseignements Généraux. En conclusion, nous aimerions encore remercier M. Henri DELEKTA pour le travail de pionnier qu’il a effectué, sans doute dans l’adversité, et pour sa foi en notre ambitieux projet, qui, à l’aube du troisième millénaire, repousse encore les limites de la connaissance scientifique vers de nouveaux horizons.

Avec toute notre amitié,
Sam Gratouil, pour le Comité français de Recherche sur les Unités de Mesures Sentimentales.

Tags: Nouvelles

Vous devez vous enregistrer pour laisser un commentaire.