Leverbal.org

Le véritable site non-officiel


Dans la peau d’un méchant

Alors qu’il réflechissait aux insultes qu’il allait déverser sur les joueurs de l’équipe adverse le soir même, Marco Materazzi, en train de faire son footing de début d’entraînement, se ramassa par terre. Après avoir simulé une double fracture du ménisque pendant dix minutes, il s’aperçu que l’objet qui l’avait renversé n’était pas une chaussure à crampon, mais une ridicule lampe à huile. En crachant dessus, il fit apparaître le génie de la lampe, qui lui demanda quels étaient ses trois souhaits. Materazzi, évidemment, demanda une Ferrari jaune, des implants mammaires pour sa copine, et la victoire de l’équipe d’Italie à la coupe du monde de football 2006. Ayant obtenu ce qu’il désirait, Materazzi était-il devenu moins méchant pour autant ?

Tags: La lampe magique

Vous devez vous enregistrer pour laisser un commentaire.